Les acariens chez le chien: symptômes, espèces, traitement

acarien chien

Chez le chien, une infestation par les acariens peut déclencher une perte de poils, des démangeaisons sévères et des symptômes dermatologiques graves. En Suisse, nombreuses sont les espèces d’acariens susceptibles de contaminer le chien. Les informations données ici vous expliquent comment reconnaître une contamination par les acariens, quels sont ses dangers et quelles méthodes de traitement existent contre une acariose.

 

Mon chien a-t-il attrapé des acariens?

Les signes d’une infestation par les acariens peuvent être très différents selon l’espèce d’acarien incriminée. Les symptômes fréquents déclenchés par les principales espèces d’acariens sont:

  • Alopécie
  • Desquamations, papules et pustules, croûtes
  • Démangeaisons

 

Important: si vous constatez que votre chien présente des symptômes dermatologiques anormaux, contactez votre vétérinaire car une infestation par les acariens doit être diagnostiquée et traitée le plus rapidement possible.

 

Quels acariens infestent les chiens?

Notre site du web a compilé les acariens qui infestent le plus fréquemment les chiens:

 

ACARIENS DES FOLLICULES PILEUX OU DEMODEX DU CHIEN (DEMODEX CANIS)

Les Demodex ont une forme cilaire allongée avec huit pattes relictuelles. Leur développement se déroule entièrement dans les follicules pileux et sur la peau du chien. En faible nombre, les Demodex sont des symbiotes naturels de la peau. Une démodécie ne se développe que lorsque les demodex se multiplient exagérément.

Régions du corps infestées:

  • D’anomalies locales isolées de la peau jusqu’à des lésions étendues sur tout le corps 

Qui est particulièrement à risque:

  • Jeunes chiens atteints d’une anomalie génétique particulière
  • Chiens immunodéprimés

Symptômes d’une infestation par les Demodex:

  • Alopécie
  • Papules, pustules
  • Démangeaisons
  • En cas d’évolution grave: fièvre, gonflement des ganglions lymphatiques, abattement

Le Demodex comme agent pathogène:

Le Demodex est l’agent déclencheur de la démodécie locale ou généralisée chez le chien 

Diagnostic d’une infestation par les Demodex:

  • Dépistage direct des Demodex par frottis dermatologique spécifique chez le vétérinaire («raclage cutané») avec examen microscopique
  • Dans des cas isolés biopsie cutanée

Traitement d’une démodécie:

Forme bénigne localisée:

  • Ne nécessitant généralement aucun traitement
  • Important: faire surveiller l’évolution par le vétérinaire pour identifier précocement une généralisation dangereuse 

 

Forme grave généralisée:

  • Nécessitant obligatoirement un traitement
  • Destruction spécifique des Demodex par des molécules spécialement autorisées 
  • Traitement d’infections bactériennes cutanées
  • Surveillance de la réussite du traitement par le vétérinaire

Autres conseils importants concernant la démodécie généralisée:

  • Lorsque le chien atteint est jeune, votre vétérinaire vous informe sur la marche à suivre dans ce cas.
  • Lorsque le chien atteint est adulte, il est important de rechercher les causes possibles ou les maladies sous-jacentes. Dans ce cas également, votre vétérinaire vous conseille les examens utiles à réaliser.

 

Particularités des Demodex:

Les Demodex sont transmis de la mère aux chiots par contact de la peau après la naissance. La prolifération massive des acariens et la démodécie n’apparaissent qu’en cas de perturbations du système immunitaire. La démodécie canine n’est pas contagieuse, ni pour d’autres chiens, ni pour les humains. La peau des humains aussi est colonisée par quelques Demodex, mais généralement leur présence est asymptomatique car ils font partie de la flore normale de la peau.

 

La démodécie du chien: deux formes

Il existe deux formes de démodécie: les lésions cutanées peuvent toucher uniquement quelques rares zones circoncises de la peau (forme légère localisée). Mais une démodécie peut également prendre une forme évolutive, longue et grave (forme sévère généralisée). Souvent, les symptômes cutanés se propagent alors à tout l’organisme.

Aussi bien les jeunes chiens que les animaux adultes peuvent contracter une démodécie. Une démodécie sévère qui affecte des animaux jeunes est en lien avec une anomalie génétique du système immunitaire. Certaines races (p. ex. l’American Staffordshire Terrier, le Shar Pei, le West Highland White Terrier) sont particulièrement à risque. Si des chiens adultes développent une démodécie grave, le système immunitaire est généralement affaibli par certains médicaments ou une maladie sous-jacente (p. ex. maladies métaboliques, infections, tumeurs).

Symptômes de la démodécie

Les symptômes possibles sont des zones dépilées, des desquamations ou des papules. La peau peut présenter des rougeurs, des pigmentations prononcées ou des croûtes. Pendant l’évolution de la maladie apparaissent souvent des démangeaisons généralement provoquées par des infections bactériennes cutanées qui se développent avec le temps. Dans la majorité des cas, les symptômes cutanés se manifestent en premier, puis les démangeaisons. En cas de symptômes pathologiques massifs et en l’absence de traitement, des symptômes généraux peuvent apparaître, notamment des gonflements des ganglions lymphatiques, une léthargie et de la fièvre.

 

Traitement de la démodécie 

La forme légère localisée de la démodécie disparaît en règle générale au bout de quelques semaines sans traitement acaricide spécifique. L’important est toutefois que le vétérinaire assure une surveillance de l’évolution: si la démodécie se généralise et prend une forme grave, le vétérinaire peut instaurer immédiatement un traitement et prendre toutes les autres mesures qui s’imposent.

Même s’il s’agit d’une maladie dermatologique grave, la démodécie généralisée se soigne bien grâce à l’utilisation de molécules innovantes. Elles sont notamment commercialisées sous forme de comprimés à mâcher et traitent en même temps l’infestation par les puces et les tiques. Les préparations combinées peuvent même traiter en plus les verminoses.

Le traitement de la démodécie généralisée prend généralement plusieurs mois. Par conséquent, le suivi doit être assuré par le vétérinaire qui surveille la réussite du traitement. Les infections bactériennes cutanées doivent également être traitées concomitamment. Il existe différentes préparations ad hoc, p. ex. des shampooings antibactériens spéciaux.

LE SARCOPTE DU CHIEN (SARCOPTES SCABIEI VAR. CANIS)

La gale sarcoptique et les sarcoptes: tout ce que vous devez savoir:

Les sarcoptes sont des acariens parasites qui ont la forme d’une tortue. Ils creusent des galeries d’une profondeur maximale de 1 cm dans la peau du chien et y pondent leurs œufs. Une infestation provoque des démangeaisons massives. Les cabinets vétérinaires voient se multiplier les cas d’infections sarcoptiques chez le chien.

 

La gale sarcoptique est très contagieuse. Même si les renards sont considérés comme principaux vecteurs, les chiens infectés ne sont pas uniquement des chiens de chasse. Les chiens de compagnie actifs sont à risque eux aussi. Attention: les sarcoptes sont infectieux aussi pour l’Homme!

Régions du corps infestées:

  • Oreille, museau, ventre, coude, jarret
  • Infestation possible de tout le corps

Qui est particulièrement à risque:

  • Les chiens actifs ayant des contacts fréquents avec d’autres chiens 
  • Les chiens susceptibles d’entrer en contact avec des renards, terriers ou excréments de renards 

Symptômes d’une infestation par les sarcoptes:

  • Fortes démangeaisons
  • Lésions cutanées par grattement et excoriation
  • Papules
  • Formation de plis, épaississement croûteux de la peau et dépilation
  • En cas d’évolution grave: trouble de l’alimentation, baisse de performance, perte de poids et troubles du comportement 

Diagnostic d’une infestation par les sarcoptes:

Prélèvement réalisé par le vétérinaire sur une région de la peau touchée («raclage cutané superficiel»), suivi par un examen microscopique.

Traitement d’une infestation par les sarcoptes:

Destruction spécifique des sarcoptes par des molécules spécialement autorisées 

 

Traitement d’infections bactériennes cutanées

  • Au début du traitement, le cas échéant contrôle des démangeaisons
  • Attention: il faut traiter les animaux partenaires en même temps!

 

Particularité des sarcoptes:

Pendant les premiers jours de traitement, les démangeaisons peuvent commencer par empirer en raison de réactions de l’organisme aux sarcoptes qui meurent peu à peu. Par conséquent, un traitement d’appoint des démangeaisons peut avoir un effet apaisant dans les premiers jours. Seuls quelques sarcoptes suffisent pour provoquer des symptômes massifs.

 

LA GALE SARCOPTIQUE CHEZ LE CHIEN: ÉVOLUTION ET SYMPTÔMES

Les chiens atteints de gale sarcoptique souffrent de démangeaisons massives. Les crises sont tellement graves que les chiens peuvent s’infliger des plaies de grattage. Le plus souvent les démangeaisons apparaissent en premier, puis des symptômes cutanés visibles se développent.

 

La peau peut présenter des rougeurs prononcées et des papules. Si la maladie perdure, des dépôts croûteux grisâtres, des plis et une dépilation apparaissent. Les lésions cutanées sont souvent localisées au niveau des oreilles, du museau, du ventre, des coudes et des jarrets. La maladie est fréquemment compliquée par des infections bactériennes de la peau qu’il convient de prendre en compte dans le traitement.

Traitement de la gale sarcoptique chez le chien 

La gale sarcoptique se soigne par des préparations spécialement autorisées. Des molécules innovantes autorisées pour le traitement de la démodécie éliminent aussi fiablement les sarcoptes. Tout en administrant un comprimé à mâcher, il est simultanément possible de procéder à un traitement de la peau par l’extérieur, p. ex. avec des shampooings antibactériens.

Comme la gale sarcoptique touche généralement des chiens actifs, il est utile de faire appel à des préparations qui traitent en même temps l’infestation par les puces et les tiques, voire même par les vers. Là aussi, des préparations végétariennes et sans gluten peuvent être bénéfiques lorsque les chiens souffrent d’allergies alimentaires particulières.

Important: si un chien contracte la gale sarcoptique, les animaux qui vivent avec lui doivent obligatoirement être traités en même temps! Cela s’applique potentiellement aussi aux compagnons de sortie et aux autres chiens en dehors du foyer qui ont des contacts réguliers avec l’animal malade.

Si les propriétaires de chien découvrent qu’ils sont eux-mêmes victimes de manifestations cutanées visibles, ils doivent consulter un médecin. En règle générale, les symptômes déclenchés par le sarcopte du chien disparaissent rapidement sans traitement spécifique car l’homme est uniquement un «hôte par défaut». Attention: la «vraie» gale de l’Homme est provoquée par un autre acarien (Sarcoptes scabiei var. hominis) à ne pas confondre avec la gale sarcoptique du chien!

Les acariens chez le chien: un traitement efficace est primordial!

Si vous constatez que votre chien souffre d’alopécie, de démangeaisons, desquamations, croûtes ou d’autres symptômes dermatologiques, consultez aussi rapidement que possible votre vétérinaire. Il est important en effet de poser rapidement un diagnostic précis et d’instaurer un traitement efficace contre une éventuelle infestation par les acariens. Les acariens peuvent:

  • entraîner des démangeaisons massives
  • altérer gravement la santé cutanée et le bien-être des chiens
  • provoquer des infections bactériennes de la peau lésée 
  • contaminer en même temps les humains et d’autres animaux et être parfois l’indication d’une immunodépression.

 

Après avoir établi le diagnostic, votre vétérinaire vous conseille sur le traitement approprié à suivre. Toute une série de préparations efficaces contre les différents acariens sont disponibles.

 

PROTÉGER LES CHIENS DES ECTOPARASITES ET ENDOPARASITES

Les acariens ne sont toutefois pas les seuls parasites à pouvoir entraîner des démangeaisons et des lésions cutanées. D’autres ectoparasites comme les puces peuvent aussi être responsables de tels symptômes. Les tiques menacent particulièrement les chiens actifs qui se promènent beaucoup à l’extérieur. Elles peuvent transmettre des pathogènes dangereux.

Il existe des molécules innovantes qui permettent de traiter simultanément les puces, les tiques et les acariens. Sous forme de comprimé à mâcher, elles sont faciles à administrer.

Hormis les ectoparasites, d’autres menaces invisibles guettent: les chiens peuvent être infectés par des vers intestinaux. Parmi ces parasites aussi, il existe des espèces qui affectent non seulement la santé de nos chiens, mais peuvent également être transmises à l’Homme, p. ex. les ascarides.

Parallèlement, un autre parasite gagne aussi du terrain: le ver pulmonaire du chien, Angiostrongylus vasorum. Une prévention régulière contre ces parasites peut s’avérer judicieuse pour les chiens à risque. Par conséquent, les préparations associant un traitement et une prévention efficace contre des parasites importants (puces, tiques, acariens et vers) peuvent être utiles pour les chiens. Votre équipe vétérinaire est l’interlocuteur optimal pour vous conseiller et vous recommander un traitement sur mesure pour votre chien.

 

Fiches signalétiques d’autres acariens du chien

AOÛTATS DU CHIEN (TROMBICULA AUTUMNALIS) 

Chez l’aoûtat, seul le stade larvaire parasite le chien. Les femelles adultes pondent leurs œufs dans les sols humides – de préférence dans les jardins, les parcs et les prairies. À l’été et à l’automne, les larves éclosent et contaminent l’Homme et l’animal. Les larves sont principalement actives l’après-midi à des températures supérieures à 16 °C.

Régions du corps infestées:

  • Les régions du corps par lesquelles le chien entre en contact avec le sol: tête, oreilles, pattes, ventre

QUI EST PARTICULIÈREMENT À RISQUE:

  • Les chiens actifs qui sortent souvent dans les espaces verts

SYMPTÔMES D’UNE INFESTATION PAR LES AOÛTATS:

  • Démangeaisons modérées à sévères
  • Formation d’urticaire, papules et croûtes 
  • En cas d’infestation répétée: possibles réactions d’hypersensibilité parfois violentes 

DIAGNOSTIC D’UNE INFESTATION PAR LES AOÛTATS:

  • Les aoûtats sont souvent reconnaissables à l’œil nu (points rouges)

Traitement d’une infestation par les aoûtats:

Recours par le vétérinaire à des produits thérapeutiques efficaces contre les aoûtats (p. ex. sprays antiparasitaires à mécanismes d’action immédiat)

OTACARIOSE CHEZ LE CHIEN (OTODECTES CYNOTIS)

En principe, les chats sont plus souvent touchés par l’otacariose, mais les chiens aussi peuvent s’infecter. Les acariens parasites vivent dans le pavillon de l’oreille et les conduits auditifs des animaux et peuvent entraîner des inflammations et des démangeaisons.

Régions du corps infestées:

  • Pavillon de l’oreille et conduits auditifs
  • Dans de rares cas, propagation à tout l’organisme

Qui est particulièrement à risque:

  • Chiots

Symptômes d’une otacariose:

  • Excrétion abondante d’une sécrétion auriculaire brun-rouge ressemblant à du marc de café
  • Démangeaisons au niveau des oreilles

L’Otodectes cynotis à l’origine de maladies:

  • Déclencheur de la gale auriculaire
  • Réactions allergiques localisées et otites

Diagnostic d’une infestation par des Otodectes cynotis

  • La détection d’acariens par le biais d’un otoscope par votre vétérinaire («otoscopie»)
  • Les acariens de type Otodectes cynotis peuvent être distinguées sans instrument sous la forme de points blancs mobiles dans le conduit auditif du chien
  • Alternative: prélèvement de matériau hors de l’oreille du chien par le vétérinaire, puis examen microscopique

Traitement d’une infestation par des acariens de type Otodectes cynotis:

  • Recours à des produits spécifiquement autorisés pour le traitement des acariens de type Otodectes cynotis (systémique ou local)

Particularité:

Les acariens de type Otodectes cynotis se transmettent facilement par contact direct d’un hôte à l’autre et sont souvent transmis des chats aux chiens. En cas d’hygrométrie élevée et de températures favorables, les acariens de type Otodectes cynotis peuvent survivre pendant plusieurs mois hors de leur hôte. Mais l’air sec des habitations provoquent leur disparition rapide.

CHEYLETTIELLES CHEZ LE CHIEN

Les cheylettielles font partie des acariens prédateurs. La plupart mangent d’autres arachnides, mais certains vivent comme parasites des mammifères et se nourrissent des débris cutanés et fluides tissulaires.
Certaines cheylettielles peuvent infester aussi bien les chiens que les chats.

Les cheylettielles sont contagieuses, généralement par contact physique direct. Mais les acariens peuvent aussi se disséminer par le biais de brosses et de peignes. Chez l’Homme, les acariens ne s’installent qu’à titre temporaire, mais peuvent néanmoins provoquer des inflammations cutanées et des démangeaisons.

Régions du corps touchées:

  • Tout particulièrement le dos, l’arrière-train et la tête/oreilles

Qui est particulièrement à risque:

  • Animaux jeunes et affaiblis
  • Animaux détenus en groupe et dans des chenils

Symptômes d’une cheylétiellose:

  • Formation souvent massive de pellicules
  • Souvent reconnaissable à l’œil nu comme des «pellicules en mouvement» dans le pelage de l’animal
  • Démangeaisons d’intensité variable
  • Formation de croûtes et perte de poil (par réactions allergiques)

Diagnostic d’une cheylétiellose:

  • Examen au microscope des poils et pellicules des brosses pour identification des cheylétielles 
  • Prélèvement d’échantillons de peau et examen au microscope par le vétérinaire 
  • Souvent visible à la loupe sur l’animal

Traitement d’une cheylétiellose:

Il existe des principes actifs antiparasitaires qui éliminent également les cheylétielles. Votre vétérinaire peut vous conseiller dans ce cas quelles préparations sont indiquées.

Particularité de la cheylétielle:

Une cheylétiellose est bien tolérée par certains animaux qui présentent peu ou pas de symptômes.

Si les animaux se grattent, les démangeaisons surviennent surtout la nuit ou dans un environnement chaud.

 

Acariens: transmission du chien à l’Homme

APERÇU: ACARIENS TRANSMIS DU CHIEN À L’HOMME

Certaines espèces d’acariens sont transmissibles du chien à l’Homme. Un tel transfert est favorisé par le contact étroit entre le chien et l’homme.


Les sarcoptes peuvent se transmettre du chien à l’Homme. Outre un contact direct, une personne peut aussi être infestée par le biais d’un environnement contaminée (panier, couvertures, lit). On parle alors de «pseudo-gale». Les symptômes cutanés se manifestent notamment aux endroits en contact direct avec le chien (comme les bras ou le torse).

 

Les symptômes de la pseudo-gale (altérations cutanées avec démangeaisons) disparaissent néanmoins généralement de manière spontanée, même sans traitement spécifique. Il est néanmoins recommandé de consulter un médecin.

 

Important: la pseudo-gale provoquée par les sarcoptes du chien ne sauraient en aucun cas être confondue avec la «vraie gale» de l’Homme! D’autres sarcoptes spécifiques à l’être humain sont en effet responsables de cette maladie hautement contagieuse.

 

Les sarcoptes peuvent aussi être transmis du chien à l’Homme et provoquer une dermatite de démangeaison.

 

Les aoûtats peuvent aussi infester l’Homme. La contagion se fait néanmoins de manière directe, par ex. après le travail au jardin – les acariens ne passant donc pas d’un chien infesté à l’être humain. La «gale des moissons» provoque aussi parfois chez l’Homme de violentes démangeaisons et altérations cutanées.

 

Important: les maîtres doivent de manière générale toujours consulter un médecin en cas de quelconques symptômes cutanés visibles. Informez votre médecin traitant d’une éventuelle survenue simultanée d’altérations cutanées chez les animaux de votre foyer, il s’agit en effet d’importantes informations pouvant permettre d’identifier la maladie présente.