Tiques: un danger pour l'animal de compagnie et le propriétaire

les tiques

La tique est un parasite suceur de sang, considérée – malgré sa taille minuscule – comme un animal très dangereux. En effet, la tique peut transmettre des agents pathogènes (bactéries, virus et protozoaires) capables de déclencher de graves maladies chez l’animal et chez l’Homme.

 

Les tiques sont un problème bien connu des propriétaires de chiens et de chats et de leurs animaux qui passent généralement beaucoup de temps à l’extérieur, où une infestation par les tiques est fort probable:

  • Dans les bois
  • Dans les prairies
  • Dans les parcs et jardins

 

La tique – un chasseur à l’affût

Les tiques sont actives dès 7 à 10°C environ. Elles grimpent sur les tiges et les bosquets jusqu’à une hauteur de 1,5 mètre, étendent leurs pattes avant dans le vide et restent à l’affût d’un hôte propice. Grâce à un organe situé dans les pattes avant, appelé organe de Haller, les tiques peuvent percevoir différentes substances expirées lors de la respiration ou exsudées par la transpiration de leur hôte animal.

Les

Lorsque, par exemple, un chien, un chat ou un être humain s’approche, elle se laisse emporter au passage. Une fois sur l’hôte, elle recherche un endroit propice et enfonce son rostre dans la peau puis commence à sucer le sang pour s’alimenter.

 

UN SOUVENIR INDÉSIRABLE RAMENÉ DU BOIS OU DU JARDIN

Les tiques se développent en stade adulte à partir de l’œuf en traversant le stade de larve et de nymphe. Pour chaque stade, la tique a besoin de s’alimenter en suçant du sang.

Tiques adultes

 

QUEL HÔTE EST PIQUÉ PAR QUEL STADE DE TIQUE?

  • Larves de tiques: petits animaux, p. ex. souris, oiseaux ou hérissons.
  • Nymphes et tiques adultes: plus gros mammifères, p. ex. chiens, chats

 

PAR LE HAUT OU PAR LE BAS?

Que la tique se laisse tomber des arbres est une idée fausse très répandue. Les tiques indigènes ne vont pas activement à la rencontre de leur hôte. Elles préfèrent l’attendre et économiser leur énergie. Et cette attente peut s’éterniser énormément – la tique peut rester jusqu’à trois ans à patienter dans la végétation.

 

Une fois l’hôte trouvé, elle peut rester accrochée jusqu’à deux semaines pour sucer le sang. Souvent, l’Homme et l’animal ne sentent pas la piqûre car la tique injecte une sorte d’anesthésiant avec sa salive lorsqu’elle enfonce son rostre.

 

LES PRINCIPALES TIQUES RECENSÉES EN SUISSE

Les principales tiques recensées en Suisse chez les chats et les chiens sont la tique commune (Ixodes ricinus), la tique ripisylve (Dermacentor reticulatus) ainsi que la tique brune du chien (Rhipicephalus sanguineus) dont la diffusion est toutefois plus rare que celle des deux premières.

 

La tique commune (Ixodes ricinus)

Espèce de tique la plus courante en Suisse – cible surtout les animaux.

  • Tique la plus répandue en Suisse
  • Taille: 2 à 4 mm
  • Infeste quasiment tous les animaux domestiques et sauvages ainsi que l’Homme
  • Transmet notamment les spirochètes, les anaplasmes et les virus de la MEVE à l’origine de la méningo-encéphalite verno-estivale

La tique ripisylve (Dermacentor reticulatus)

  • Présente dans de nombreuses régions de Suisse
  • Préfère les climats humides et froids
  • Carapace marbrée caractéristique
  • Vecteur de la babésiose très dangereuse pour les chiens («malaria canine»)

La tique brune du chien (Rhipicephalus sanguineus)

  • Présente surtout dans les pays méditerranéens chauds
  • Piriforme, brun rougeâtre avec des pattes ocrées
  • On la retrouve chez nous de façon isolée car elle est parfois ramenée de l’étranger par les vacanciers ou par des chiens importés
  • Dans nos contrées, elle ne peut pas survivre à l’extérieur, sauf si elle séjourne dans les pièces chauffées (développement possible de clusters de populations dans les espaces d’habitation)
  • Transmet des maladies comme la babésiose ou l’ehrlichiose 

 

Y a-t-il une saison des tiques?

Les tiques ont fondamentalement une préférence pour les températures plutôt douces. Mais attention! Les saisons les plus chaudes ne sont pas les seules où le risque de piqûre de tiques est présent! Avec le réchauffement climatique, les phases d’activité des tiques évoluent également. En effet, la température influe sur les tiques de différentes façons. Pour leur développement, elles ont besoin:

  • d’une température au sol de 7 à 10°C
  • d’animaux hôtes comme les petits mammifères, le gibier etc. – qui sont actifs eux aussi en fonction de la saison

 

En conséquence, plus les températures s’adoucissent, plus une infestation par les tiques est susceptible de se produire aussi l’hiver. Pour les chiens et les chats, cela signifie: une protection contre les tiques est nécessaire toute l’année selon les experts (source: newsletter de l’ESCCAP)1.

 

Phases de recrudescence d’activité des tiques en Suisse

  • Tique commune: mars à juin, septembre
  • Tique du hérisson: mars à juin, septembre
  • Tique ripisylve: plutôt active durant les mois plus frais, moins en plein été